Cover photo for Joseph Micheal Arthur Levac's Obituary
Joseph Micheal Arthur Levac Profile Photo

Joseph Micheal Arthur Levac

January 26, 1959 — November 25, 2023

Rockland

Joseph Micheal Arthur Levac

Michael of Rockland, Ontario, passed away peacefully at the Montfort Hospital, after being there for a month and feeling unwell since August. He was 64.

Born in Hawkesbury, Ontario, Michael was the first of three sons born to the late Rolland and Helen (Decaire) Levac. A few years before Mike’s birth, Helen and Rolland had been told they would not have children, so when Michael was born he always had a special place in their hearts, even though our parents were careful about being fair and loving to their three sons.

The bond was strong, and Michael was a huge support to our parents throughout their lives, and then a very loving caregiver in their last years.

Michael was named for his grandfathers; Michael Decaire and Arthur Levac, and was tremendously proud of his family and family history, having spent many hours scanning and sharing family photos and historical documents, for which his family remains forever grateful.

Mike grew up in the village of Dalkeith, Ontario, playing hockey, broomball, baseball, soccer and many other games with neighbouring relatives and friends. A great passion of his was exploring the surrounding woods and fields in Dalkeith, fishing in the river and watching the ice break up in the spring. He also loved zooming around on the family ski-doo, and taking the boat out on the St. Lawrence at the family cottage near Lancaster, Ontario.

As a teenager, Mike spent hours building models of civilian and war-time vehicles, and he loved playing games and cards. His first “jobs” were altar boy and then “paperboy” for the Cornwall Standard Freeholder. Boys from the village were paid $1 per week for taking turns and serving Mass on weekdays, and Mike remained a man of faith all of his life, his prayer book frequently out and always an active parishioner until the pandemic led him to worship online. His faith and hope very much sustained him throughout his life and final illness.

Since he was born in January and would normally have to wait an extra year to start school, Helen and Rolland would drive Michael to a one-room country school for grade one, where he regularly “misbehaved” by coming back to school late after recess due to running off with his friends and playing in the woods.

From grades two to eight, Michael attended École St-Paul in Dalkeith, a modern two-room schoolhouse, and was delighted in recent years to reconnect with Dalkeith friends and acquaintances via the “We come from Dalkeith Ontario” Facebook group.

As a teenager, Michael started working in the family feed store and – once the business was sold in 1977 – he worked at the village sawmill, including summers he attended university. He was very strong physically, and his brothers remember that he could pick up and carry a double-bed boxspring on his back for a good five hundred metres with no assistance and without taking a break. No matter the job, Mike was recognized for his strong work ethic, stamina and perseverance throughout his whole life.

After graduating from Glengarry District High School in Alexandria, where he did very well academically and was a proud member of the Gaels football team for a year, Mike attended the University of Ottawa and graduated in 1980 with a Bachelor of Commerce, specializing in labour and industrial relations. Mike thrived at university, and lived in residence all four years, making lots of friends there.

In addition to his studies, Mike was always an avid reader, and one of his purchases upon getting his first job at E.B. Eddy Company was buying a set of “Harvard Classics”, even though he was most frequently seen reading “westerns” or suspense novels, either in paper or on Kobo. In later years especially, he was known for his great love of Christmas, with his favourite movie being the original “Miracle on 34th Street” and willingly admitting to his Christmas movie addiction, which included watching Hallmark’s “Christmas in July” extravaganza.

While sitting on his balcony at Clarence Crossing in Rockland, Mike would frequently put down his book or his Kobo, and chat with walkers on the wooded path which went by his balcony. Mike LOVED dogs, and dogs went instinctively to him, even if they were usually very shy. His balcony was a bit far to be able to give treats, but he did have some in his condo, along with a doggy bowl in case he was asked to dog sit. And while he never had a dog of his own, he was instrumental in bringing the unforgettable Duchesse into the family, and for encouraging others including his brother Gerald in their doggy pursuits. There were too many beloved dogs in his life to dare mention here.

From 1980 to 1998, Mike was Payroll Coordinator at E.B. Eddy Forest Products. From 1998 to 2006, he was Payroll Coordinator at Domtar, before becoming Human Resources and Employee Relations Manager and then serving as a consultant at Domtar for a year before accepting the position of Payroll Manager at Brookfield Renewable Energy from 2008 to 2018. Through email, phone, in person get-togethers, Facebook and LinkedIn, Mike kept in touch with numerous people, highlighting their birthdays and other significant life events. During the pandemic, he regularly shared “funnies” by e-mail to cheer folks up and stay in touch.

Throughout his career, Mike also played a very active role in the payroll community, regularly updating his credentials well into retirement. He was a member of the Board of Directors of the Canadian Payroll Association (CPA) from 1993 to 2000; became a CPA Certified Payroll Manager in 2006; won two CPA Board of Directors’ Awards (1996 and 2005) as part of a group of “Subject Matter Experts exhibiting vision, creativity and teamwork in meeting the strategic plan of the association, while demonstrating the values of Community, Professionalism, and Authoritative Knowledge.” In 2001, Mike also received the Diana Ferguson Award, recognizing “an individual's outstanding contributions to the advancement of the CPA's mission, objectives and values.” In 2012, Mike became a Fellow of the Canadian Payroll Association and, in 2023, a Fellow of the National Payroll Institute.

In addition to professional networks, Mike kept in touch with people he encountered through activities like volleyball, aerobics in places like Club Athlétique, where he trained as a fitness instructor, KrazyKardio and Aquafit at the Plant Recreation Centre.

In addition to his parents, Michael was predeceased by his brother Gerald. He is survived by his brother Guy; his sister-in-law Pamela; his niece Madeleine and nephew Gabriel. He is also survived by several aunts and uncles, many cousins, friends and former colleagues.

Mike’s funeral and celebration of life will take place at 11 a.m. on Saturday, February 3, 2024, at St-Rémi church, 2821 Dumaurier Avenue, Ottawa, Ontario. Mike’s ashes will be buried in St. Paul Cemetery in Dalkeith, in the spring of 2024. In lieu of flowers, the family would appreciate donations to the charity of your choice.

***

Michael (Michel) de Rockland, Ontario, est décédé paisiblement à l'hôpital Montfort, après y avoir séjourné pendant un mois et s'être senti mal depuis le mois d'août. Il avait 64 ans.

Né à Hawkesbury, Ontario, Michel était le premier des trois fils de feu Rolland et Hélène (Decaire) Levac. Quelques années avant sa naissance, Hélène et Rolland avaient appris qu'ils n'auraient pas d'enfants. Lorsque Michel est né, il a donc toujours eu une place spéciale dans leur cœur, même si nos parents veillaient à être justes et aimants envers leurs trois fils.

Le lien était fort, et Michel a été un soutien important pour nos parents tout au long de leur vie, puis un soignant très aimant dans leurs dernières années.

Michael a été nommé en l'honneur de ses grands-pères, Michael Decaire et Arthur Levac, et il était extrêmement fier de sa famille et de son histoire, ayant passé de nombreuses heures à numériser et à partager des photos de famille et des documents historiques, ce dont sa famille lui est à jamais reconnaissante.

Michel a grandi dans le village de Dalkeith, Ontario, où il jouait au hockey, au ballon-balai, au base-ball, au football et à bien d'autres jeux avec les cousins et amis voisins. Une de ses grandes passions était d'explorer les bois et les champs environnants de Dalkeith, de pêcher dans la rivière et d'observer la débâcle au printemps. Il aimait aussi se promener sur le ski-doo familial et sortir le bateau sur le Saint-Laurent au chalet familial près de Lancaster, en Ontario.

Adolescent, Michel passait des heures à construire des maquettes de véhicules civils et de guerre, et il aimait beaucoup jouer aux jeux de société et aux cartes. Ses premiers « emplois » ont été ceux d'enfant de chœur, puis de livreur de journaux pour le Cornwall Standard Freeholder. Les garçons du village étaient payés un dollar par semaine pour se relayer et servir la messe en semaine. Michel est resté un homme de foi toute sa vie, son livre de prières était toujours proche, et il a toujours été un paroissien actif jusqu'à ce que la pandémie le conduise à pratiquer en ligne. Sa foi et son espérance l'ont soutenu tout au long de sa vie et de sa dernière maladie.

Comme il est né en janvier et qu'il aurait dû normalement attendre une année supplémentaire pour commencer l'école, Hélène et Rolland ont envoyé Michel dans une école de campagne à classe unique pour la première année, où il s'est régulièrement « mal comporté » en revenant à l'école en retard après la récréation parce qu'il s'enfuyait avec ses amis et jouait dans les bois.

De la deuxième à la huitième année, Michel a fréquenté l'École St-Paul de Dalkeith, une école moderne à deux salles de classe. Ces dernières années, il a été ravi de renouer avec des amis et des connaissances de Dalkeith grâce au groupe Facebook « Nous venons de Dalkeith Ontario. »

Adolescent, Michel a commencé à travailler au moulin familial et, après la vente du moulin en 1977, il a travaillé à la scierie du village, y compris pendant les étés alors qu’il était à l'université. Michel était très fort physiquement et ses frères se souviennent qu'il pouvait lever et porter un sommier à deux places sur son dos sur une distance de 500 mètres sans aide et sans faire de pause. Quel que soit le travail, Michel a été reconnu pour son éthique de travail et sa persévérance tout au long de sa vie.

Après avoir obtenu son diplôme à l’École secondaire régionale de Glengarry à Alexandria, où il était très bon étudiant et un fier membre de l'équipe de football des Gaels pendant un an, Michel s'est inscrit à l'Université d'Ottawa et a obtenu en 1980 le baccalauréat en commerce, avec spécialisation en relations syndicales et industrielles. Michel s'est épanoui à l'université et a vécu en résidence pendant quatre ans, se faisant beaucoup d'amis.

En plus de ses études, Michel a toujours été un lecteur passionné, et l'un de ses premiers achats après avoir décroché son emploi à E.B. Eddy a été d'acheter une série de « Harvard Classics », même si on le voyait le plus souvent lire des « westerns » ou des romans à suspense, en version papier ou sur Kobo. Plus tard, il était également connu pour son grand amour de Noël, son film préféré étant la version originale de « Miracle on 34th Street », et il admettait volontiers sa grande dépendance aux films de Noël, qui incluait le « Christmas in July » de Hallmark.

Assis sur son balcon à Clarence Crossing à Rockland, Michel mettait souvent son livre ou son Kobo de côté et discutait avec les promeneurs du sentier boisé qui passait devant son balcon. Michel aimait les chiens, et les chiens venaient instinctivement vers lui, même s'ils étaient généralement très timides. Son balcon était un peu éloigné pour pouvoir leur donner des friandises, mais il en avait toujours dans son condo, ainsi qu'une gamelle pour chien au cas où on lui demanderait de s'occuper d'un chien. Bien qu'il n'ait jamais eu de chien à lui seul, il a joué un rôle déterminant dans l'arrivée de l'inoubliable Duchesse dans la famille Levac et a encouragé d'autres personnes, dont son frère Gerald, à s'intéresser aux chiens. Il y a eu trop de chiens bien-aimés dans sa vie pour oser les mentionner ici.

De 1980 à 1998, Michel a été coordonnateur des salaires chez E.B. Eddy. De 1998 à 2006, il a été coordonnateur de la paie chez Domtar, avant de devenir gestionnaire des ressources humaines et des relations avec les employés, puis de servir de consultant chez Domtar pendant un an avant d'accepter le poste de gestionnaire de la paie chez Énergie renouvelable Brookfield de 2008 à 2018. Par courriel, téléphone, rencontres en personne, Facebook et LinkedIn, Michel est resté en contact avec de nombreuses personnes, soulignant leurs anniversaires et autres événements importants de la vie. Durant la pandémie, il partageait régulièrement par courriel des « comiques » pour remonter le moral des gens et rester en contact.

Tout au long de sa carrière, Michel a également joué un rôle très actif dans la communauté de la paie, mettant régulièrement à jour ses qualifications même après avoir pris sa retraite. Il a été membre du conseil d'administration de l'Association canadienne de la paie (ACP) de 1993 à 2000. Il est devenu gestionnaire de la paie agréé par l'ACP en 2006, et a remporté deux prix du conseil d'administration de l'ACP (1996 et 2005) en tant que « membre d'un groupe d'experts en la matière ayant fait preuve de vision, de créativité et de travail d'équipe dans la réalisation du plan stratégique de l'association, tout en démontrant les valeurs de communauté, professionnalisme et connaissances faisant autorité. » En 2001, Michel a également reçu le prix Diana Ferguson, qui reconnaît les contributions exceptionnelles d'une personne à l'avancement de la mission, des objectifs et des valeurs de l'ACP. Enfin, en 2012, Michel est devenu « Fellow » de l'Association canadienne de la paie et, en 2023, « Fellow » de l'Institut national de la paie.

En plus de ses réseaux professionnels, Michel est resté en contact avec des personnes rencontrées dans le cadre d'activités comme le volley-ball, l'aérobic dans des endroits comme Club Athlétique (où il a obtenu sa formation d’instructeur), KrazyKardio et Aquafit au Centre récréatif Plant.

Outre ses parents, Michel a été prédécédé par son frère Gérald. Il laisse dans le deuil son frère Guy, sa belle-sœur Pamela, sa nièce Madeleine et son neveu Gabriel. Il laisse également dans le deuil plusieurs oncles et tantes, de nombreux cousins et cousines ainsi que de nombreux amis et anciens collègues.

Les funérailles et la célébration de la vie de Michel auront lieu à 11 heures le samedi 3 février 2024, en l'église St-Rémi, 2821, avenue Dumaurier, Ottawa (Ontario). Ses cendres seront enterrées au cimetière St- Paul à Dalkeith, au printemps 2024. Au lieu de fleurs, la famille apprécierait des dons à l'organisme de bienfaisance de votre choix.

Past Services

Funeral Service

Saturday, February 3, 2024

11:00am - 12:00 pm (Eastern time)

Get Directions

Enter your phone number above to have directions sent via text. Standard text messaging rates apply.

Guestbook

Photo Gallery

Visits: 792

This site is protected by reCAPTCHA and the
Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Service map data © OpenStreetMap contributors